Tout pour sculpter avec plaisir

Tout pour sculpter avec plaisir

La sculpture est selon moi un art qui reste accessible à tout le monde et qui plus est, peut se faire sans gros investissement au début. Vous débutez dans le domaine ? Il faut connaître certaines choses avant de pouvoir vous adonner pleinement à cette activité et je vous propose justement aujourd’hui de voir avec moi ce qu’il en est. En effet, j’ai dédié cet article à tout ce qu’il faut savoir pour pouvoir sculpter avec plaisir.

Bas relief, haut relief, ronde bosse

           Sachez que ce n’est pas que vous avez donné une quelconque forme à un tas de boue que vous allez dire que c’est une sculpture. En effet, il en existe différents types et il serait bon de les connaître pour savoir ce que vous faites.

           Il y a d’abord les sculptures bas-reliefsle fond et la sculpture ne font qu’un, que le fond en question soit en planche en pierre ou autre matière. Pour comprendre facilement, je dirais donc que c’est le style pièce de monnaie.

               La sculpture haut-relief a la même base que le bas relief sauf que les formes prennent plus d’ampleur. La sculpture ne fait qu’un avec son fond, mais il existe un vide plus marqué entre la sculpture représentée et le fond.

Pour la sculpture ronde bosse, je le dirais que celle-ci prend toute son autonomie. C’est une sculpture dont on peut faire le tour et qui représente donc une masse à part entière déposée sur un socle. Vous devez sculpter directement dans la matière pour en produire une.

Sculptures en plein, monobloc et avec des espaces vides

Je ne parle pas ici de type de sculpture, mais plus précisément des formes que vous allez lui donner en général. Les sculptures en plein monobloc disposent de reliefs en tout genre, de tensions, il faut donc bien travailler dessus.

Pour les sculptures avec des vides, il faudra spécialement s’atteler à la création de ce vide, car les yeux s’y poseront irrémédiablement. Elles doivent être bien exécutées, avoir une belle identité pour un rendu fabuleux.

Je termine aujourd’hui avec les sculptures qui passent d’une masse à des lignes, des prolongements en hauteur. Ce genre est assez particulier, car fragile, mais nécessite aussi beaucoup d’attention dans son élaboration pour éviter un désastre aussi artistiquement qu’esthétiquement parlant.

1 Comment

  1. J’ai un petit faible pour la sculpture bas-relief et sur bois. J’ai commencé depuis un petit bout de temps, ce n’est réellement pas facile, mais c’est devenu une passion dont je ne peux plus me passer.

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *