Sélectionner une page

Les lustres en cristal sont des luminaires fonctionnels qui possèdent un très haut pouvoir décoratif. Parmi les innombrables créations rivalisant de majesté et de finesse, il y a celles faites de cristal de Bohême. Ces luminaires bien particuliers méritent amplement leur place dans les espaces aménagés, dans un esprit teinté de prestige.

Cristal de Bohème : définition et origine

Le cristal de Bohême est mondialement réputé pour ses qualités exceptionnelles. Découvrez ses caractéristiques ainsi que son histoire. Cristal Art & Deco vous propose différents Cristal de Bohème.

Qu’est-ce que ce matériau ?

L’appellation “cristal” se mérite. De manière générale, il faut donc que le matériau soit un verre à base de plomb, la teneur de ce dernier devant être supérieure ou égale à 24%. Le cristal de Bohême répond naturellement à cette exigence réglementaire. Il se distingue néanmoins par son épaisseur qui dépasse généralement celle du cristal issu d’autres origines.

Cette caractéristique en fait un matériau de premier choix pour fabriquer des objets ornementaux présentant des volumes imposants. On utilise ainsi le cristal de Bohême pour confectionner des vases, des statuettes, mais également des luminaires, en particulier des lustres.

Le cristal de Bohême présente une admirable transparence qui se conjugue à une excellente capacité à réfracter la lumière. Les pendeloques des lustres en cristal de Bohême ainsi que les octogones sont par ailleurs taillés avec un soin particulier. Cela permet de garantir l’explosion des effets lumineux aux couleurs de l’arc-en-ciel ainsi qu’une très bonne défragmentation de la lumière.

L’histoire du cristal de Bohème

La Bohème était une région du nord de l’ex Tchécoslovaquie. Depuis de nombreux siècles, le savoir-faire artisanal inclut le travail du verre. D’ailleurs, les verriers de Bohême se font connaître à partir du XIe siècle.

Ayant entendu parler du savoir-faire des maîtres-verriers Vénitiens, le Roi Charles IV les invite à Prague dans le courant du XIVe siècle. Les artisans de Bohême et de Murano ont ainsi l’occasion de partager leurs connaissances pour affiner la maîtrise de leur art. C’est à cette époque que le verre teinté fait son apparition.

C’est toutefois au XVIIIe siècle, sous le règne de la Reine Marie-Thérèse, que le cristal de Bohême se fait réellement remarquer. L’impératrice qui donna d’ailleurs son nom à un style de lustre en cristal était en effet attachée à la magnificence et au raffinement.

La décoration en cristal : une mode intemporelle !

Posséder des éléments de décoration en cristal, c’est intégrer la somptuosité, l’éclat et la finesse à la décoration d’intérieur.

Les lustres en cristal se sont toujours distingués par leur design à la fois audacieux et élégant. Aux origines, ils prenaient la forme d’un immense chandelier sur lequel on posait des bougies. Effectivement, leur apparition est antérieure à la découverte de l’éclairage électrique. De nos jours, les lustres se réinventent, jouant avec les codes modernes et les inspirations anciennes.

Il est impossible de ne pas remarquer la beauté des pampilles taillées suivant des lignes géométriques allant des tétraèdres aux primes, en passant par les délicates perles de cristal et les cubes impeccablement façonnés. Chaque élément contribue à faire étinceler le lustre qui confère une note féérique et luxueuse dans tout espace où il est suspendu. A cette décoration d’intérieur, vous pouvez aussi y ajouter une touche créative et originale.

Les différences entre un lustre en Cristal de Bohème et les autres lustres en cristal ?

On distingue principalement trois origines de cristal, la Bohême étant indéniablement la plus ancienne. Les premiers lustres en cristal de Bohême sont façonnés suivant un modèle britannique. Par la suite, ils ont évolué pour s’accorder une identité à part entière.

Les lustres en cristal de Bohême présentent souvent des pampilles grossières dans le sens où elles ne sont plus retaillées avant le montage. Les quelques imperfections qui résultent du moulage sont ainsi conservées, donnant un charme singulier aux lustres. Sur certaines pièces, les angles sont moins saillants. Il est également possible que la limpidité du cristal ne soit pas identique sur l’ensemble des parties du luminaire. Pourtant, la brillance se rapproche souvent de celle du cristal soufflé bouche taillé main, ce qui ne manque pas de surprendre.

Baccarat

La maison Baccarat donne principalement forme à des lustres en cristal à mi-chemin entre le classicisme et la modernité. Les luminaires se reconnaissent généralement à leurs pampilles en cristal blanc et aux bras réalisés en verre soufflé. Quant aux poignards, ils sont taillés dans une forme qui oscillent entre design épuré et sophistication.

La signature de la maison est visible sur le support des bras ou encore sur l’un des éléments en cristal.

Murano

Le lustre en verre de Murano se reconnaît à son chatoiement de couleurs. Les verriers de Murano sont en effet reconnus pour leur capacité à donner des teintes infinies au verre. Le style est également reconnaissable à ses empreintes florales. Si les luminaires sont le plus souvent garnis de tulipes, on peut également retrouver d’autres variétés de fleurs habilement façonnées dans un verre extrêmement raffiné. Des volutes s’ajoutent parfois à l’ensemble.

Les lustres en cristal de Murano sont donc principalement travaillés dans un style vénitien mêlant couleurs vives et fleurs délicates.

Le lustre en cristal de Bohême est un élément qui sublime immédiatement la pièce. A la lumière du jour, le cristal scintille et diffuse de somptueux éclats qui captivent le regard. Lorsque les ampoules sont allumées, le cristal propage leur lumière de manière homogène, toujours avec cet éclat aux reflets arc-en-ciel. De plus, le lustre en cristal de Bohême s’adapte à tous les goûts grâce à la diversité des designs imaginés par les créateurs.